Mexique

Au Mexique, Médecins Sans Frontières (MSF) travaille aux côtés des migrants et réfugiés et offre des services médicaux et en santé mentale dans les régions minées par les réseaux criminels et la violence.

En 2017, le flux des migrants qui transitent par le Mexique a légèrement baissé, mais ils étaient encore des centaines de milliers à fuir la violence et la pauvreté au Guatemala, Honduras et Salvador. Beaucoup ont subi violences et traitements inhumains durant leur périple.

MSF offre des soins médicaux et en santé mentale dans plusieurs projets. En 2017, des équipes ont aussi été déployées pour porter secours aux populations touchées par deux séismes majeurs.

Tenosique

À Ténosique, l’équipe de MSF, composée de deux psychologues, d’un médecin et d’un travailleur social, soutient les migrants de l’Abri 72. En 2017, elle a intensifié son assistance aux victimes de violence sexuelle.

Vluchtelingen komen aan in het vluchtelingenkamp van Tenosique
Des réfugiés et les migrants arrivent tous les jours dans le camp de réfugiés de Tenosique. ©  Marta Soszynska, mars 2017.

Guadalajara

Guadalajara est située sur la route de transit vers le nord. Les niveaux de violence y sont très élevés. Une équipe de MSF soutient les migrants de l’Abri FM4 depuis février 2017. Une clinique mobile offre une aide psychologique et sociale à la Casa del Migrante à Coatzacoalcos.

Mexico

En juillet, MSF a ouvert un centre thérapeutique spécialisé, le Centre de soins intégrés, pour les déplacés victimes
de violences extrêmes, de tortures et de mauvais traitements. Ce centre peut héberger 28 patients et leurs familles.

Reynosa

MSF a étendu ses activités à Reynosa (État de Tamaulipas) pour apporter une aide médicale, psychologique et sociale dans une des régions les plus violentes du Mexique. Une équipe composée d’un médecin, d’un infirmier et d’un psychologue offre des soins dans une clinique fixe et réfère si nécessaire les patients vers d’autres structures. L’équipe gère des cliniques mobiles dans deux abris pour migrants et offre des soins médicaux aux victimes de violence sexuelle comprenant une prophylaxie post-exposition et un conseil en santé mentale.

slachtoffers vanh huiselijk geweld
Ana, 18 ans, et sa mère sont accompagnées par une psychologue après avoir été victimes de violences domestiques. ©  Christina Simons, juin 2017

Acapulco

À Acapulco, MSF a consolidé son projet à Colonia Jardín et étendu ses activités à de nouveaux quartiers (Progreso, Ciudad Renacimiento et Zapata). L’équipe gère des services en continu à l’hôpital Renacimiento. En 2017, elle a soigné 200 victimes de violence sexuelle et reçu 2307 consultations individuelles en santé mentale, tout en facilitant des groupes et activités de soutien communautaire dans chacun de ces quartiers.

Tierra Caliente

À Tierra Caliente (État de Guerrero), les dispensaires ruraux sont souvent fermés à cause de la violence, des menaces, des guerres de gangs et du manque de personnel. Deux équipes mobiles de MSF fournissent régulièrement des services médicaux et en santé mentale dans ces régions. En 2017, elles ont reçu près de 10 000 consultations médicales et 1300

Interventions à la suite de séismes

Les 7 et 19 septembre, plusieurs États du centre et du sud du Mexique ont été touchés par deux séismes, qui ont fait des centaines de morts, des milliers de blessés et de nombreux sans abri. MSF a déployé sept équipes à Oaxaca, Puebla, Morelos, dans l’État de Mexico, et à Mexico. Elles ont assuré plus de 1000 consultations médicales, 674 consultations individuelles en santé mentale et 661 sessions de groupe en santé mentale, au cours d’une intervention qui a duré plus de deux mois. Les équipes ont distribué des kits de survie de base et des tentes à environ 200 familles.