Open the menu

Sociale media

Réfugiés et personnes déplacées

À travers le monde, des millions de réfugiés, migrants ou demandeurs d’asile sont confrontés à une situation humanitaire critique. Ils sont confinés dans des camps ou luttent pour leur survie en ville ou en zone rurale, sans accès aux soins de santé les plus élémentaires.

Des réfugiés coincés dans les Balkans en février 2016
Des réfugiés afghans à la frontière entre la Grèce et la Macédoine durant une protestation © KonstantinosTsakalidis. Grèce, 2016.

L’intervention de MSF dans les camps de personnes réfugiées ou déplacées consiste d’abord à assurer les besoins vitaux des populations. Elle porte sur l’approvisionnement en eau potable, nourriture et abris. Une fois les besoins vitaux assurés, l’association met en place des programmes médicaux (préventifs et curatifs), ainsi que des programmes nutritionnels et sanitaires.

Toutefois, seul un tiers des 10,5 millions de réfugiés dans le monde est hébergé dans des camps. L’augmentation progressive du nombre de réfugiés en zone urbaine reste un défi pour les acteurs humanitaires alors qu’il est difficile d’identifier et d’enregistrer cette population géographiquement dispersée et invisible n’ayant pas accès aux services les plus élémentaires, comme les soins de santé.

Les réfugiés et les demandeurs d’asile fuyant l’instabilité de leur pays d’origine risquent souvent leur vie durant leur exode alors que dans de nombreux contextes, l’offre d’une assistance médicale appropriée et immédiate fait défaut et que l’on constate une absence de services appropriés de santé mentale.

Des dizaines de nigérians se sont rassemblés dans un quartier de la ville tchadienne de Baga, après avoir pris la fuite suite aux violences de Boko Haram  ©Sylvain Cherkaoui/Cosmos. Tchad, 2015.
Des dizaines de nigérians se sont rassemblés dans un quartier de la ville tchadienne de Baga, après avoir pris la fuite suite aux violences de Boko Haram © Sylvain Cherkaoui/Cosmos. Tchad, 2015. 

Médecins Sans Frontières est extrêmement préoccupée par la tendance générale visant à restreindre les  mouvements des réfugiés et des demandeurs d’asile et à les priver de l’aide qui leur est nécessaire et à laquelle ils ont droit. En fonction des contextes, MSF leur apporte une assistance humanitaire et médicale ainsi qu’un soutien en santé mentale.         

En 2015, MSF a secouru et assisté plus de 23 700 personnes en mer.     

Restez informé à propos de la situation des réfugiés, suivez notre flux Twitter @MSF_Sea (en anglais)