Voici la situation 1 mois après le cyclone Idai et inondations en Afrique australe

Dossier

Voici la situation 1 mois après le cyclone Idai et inondations en Afrique australe

Le 14 mars, une grande partie de l'Afrique Australe, dont le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe, ont été frappés par le cyclone tropical Idai.  On estime que 1,85 million de personnes ont actuellement besoin d'aide.

Inondations au Mozambique

 

Mis à jour le mar, 04/16/2019 - 10:27

Nos équipes d'intervention d'urgence sont sur place 

MOI AUSSI, JE FAIS UN DON

De l'urgence au relèvement: un mois après le cyclone Idai au Mozambique

Cela fait maintenant un mois que le cyclone Idai a balayé le Mozambique et la vie reprend tout doucement son cours à Beira. Cependant, dans les quartiers les plus précaires, les maisons n’ont pas résisté et l’on compte de nombreux sans abri. Les gens peinent à trouver de la nourriture ou un endroit où loger et n’ont pas accès aux soins de santé et autres services. 
 

Lire la suite

Épidémie de choléra au Mozambique suite au cyclone Idai

L'épidémie de choléra a été confirmée au Mozambique. Il est essentiel que nous réagissions rapidement afin de limiter la propagation de la maladie mortelle: nous envoyons tout le matériel médical nécessaire à Beira ainsi que du personnel expérimenté. Nos équipes traitent plus de 100 patients par jour.

Lire la suite

 

Derniers chiffres au Mozambique (15 avril)

  • 602 personnes sont décédées
  • 1522 personnes ont été blessées
  • 111 163 maisons ont été détruites
  • 160 927 personnes se sont réfugiées dans 164 sites autour de la zone inondée 
  • À la date du 8 avril, 3577 cas de choléra ont été enregistrés.
  • La campagne de vaccination contre le choléra a permis de vacciner 745 609 personnes.

Équipes médicales déployées

  • Une équipe MSF d'environ 1000 personnes se trouve à Beira (190 expats et 820 membres du personnel local). Cette équipe est composée de médecins, de cliniciens, d'infirmières, de psychologues, de promoteurs de santé et de conseillers.
  • À Beira, ces équipes gèrent des centres choléra, s'occupent du système des ambulances, mettent en place des installations de traitement de l'eau, font de la promotion de la santé, distribuent du matériel pour réparer les maisons et prodiguent des soins en santé mentale aux personnes affectées par le cyclone Idai.
  • Nos équipes sont également déployées dans d'autres régions affectées comme Buzi, Dombe,  Macharote, Matua et Mafambisse.
Un membre du personnel MSF prend en charge une blessure
Un membre du personnel MSF prend en charge une blessure   © MSF. Mozambique, mars 2019.

Cargos médicaux envoyés au Mozambique

  • 4 cargos sont partis de l'aéroport d'Ostende en direction de Beira, la zone la plus affectée du Mozambique.
  • Ils contienaient plus de 100 tonnes de matériel dont des kits de traitement de l'eau, des moustiquaires, des kits médicaux, des générateurs ainsi que du matériel pour remettre sur pied les centres de santé endommagés.
Cargo à l'aéroport d'Ostende
Cargo en partance pour Beira, sur le tarmac de l'aéroport d'Ostende.  © MSF,  24 mars 2019.

 

Le Mozambique, pays le plus touché

C'est la ville de Beira - de 500 000 habitants- et la région qui l'entoure qui ont été le plus touchées par Idai. Les dégâts sont très importants. Des vents allant jusqu'à 200 km/h et des pluies abondantes ont provoqué une dévastation extrême le long de ce littoral.

Trajectoire du cyclone Idai
Trajectoire du cyclone Idai  © MSF, 14 mars 2019.

Une région presque totalement détruite

  • 90% de la zone autour de la ville de Beira - entre les villes de Beira, Dondo et Chimoio - a été détruite. 
  • L'alimentation électrique et les lignes de communication à Beira et dans les environs ont été complètement détruites. 
  • L'hôpital de Beira a subi de graves dommages, y compris au sein du bloc opératoire. Les 17 centres de santé ont tous perdu leur toit, ce qui a entraîné des dégâts supplémentaires.
  • Les activités médicales de Médecins Sans Frontières à l'hôpital de Beira, dans les centres de santé et dans la communauté ont été complètement arrêtées.

Interview de notre coordinateur belge à Beira

Gert Verdonck, coordinateur médical d'urgence MSF, se trouve à Beira, au Mozambique. Il est une des premières personnes à être arrivé sur place après le passage du cyclone. Avec les équipes sur place, il mesure les dégâts et cartographie les besoins médicaux de la population. Il raconte ce qu'il a vu le premier jour là-bas

Lire la suite

 

Inondations au Malawi et Zimbabwe

Situation au Malawi

Au Malawi, pays voisin du Mozambique, le cyclone Idai a exacerbé les pluies extrêmement abondantes dans les districts de Chikwawa et de Nsanje, provoquant de graves inondations. On estime que 16 000 foyers ont été affectés.

distribution de matériel non alimentaire
Distribution de kits d'hygiène à Makhanga ©  MSF, 23 mars 2019.

Médecins Sans Frontières a lancé une intervention d'urgence dans la zone la plus touchée de Makhanga. 

L'équipe de 18 personnes qui se trouve dans la région a distribué des kits d'hygiène, du savon et autres équipements à 2000 foyers. Elles prodiguent des soins en santé primaire au centre de santé de Makhanga, avec environ 150 consultations par jour.

Les inquiétudes de notre équipe sur place concerne les personnes souffrant de la tuberculose ou du VIH car elles doivent impérativement continuer leur traitement. 

Situation au Zimbabwe

Le cyclone a frappé le 15 mars à Chimanimani, un district d’environ 30 000 habitants dans la province de Manicaland, à l'est du pays, à la frontière avec le Mozambique.

 Une équipe de MSF se rend à pied dans un village isolé des dégâts causés par Cylone idai à Chimanimani.
Une équipe de MSF se rend à pied dans un village isolé des dégâts causés par Idai à Chimanimani © MSF, 23 mars 2019.

Deux équipes de sensibilisation  MSF se déplacent autour de Chimanimani, en dehors des routes principales, pour tenter d’avoir accès au plus grand nombre possible des 20 dispensaires du district et des zones d’installation environnantes, afin d’évaluer les besoins en matière de santé, de distribuer des médicaments aux dispensaires et aux agents de santé des villages.

Jusqu'à présent, l'équipe de MSF pris en charge 20 blessures liées au cyclone et 3 cas de diarrhée. L’équipe a également fait don de fournitures médicales.