Médias sociaux

  • FR
Open the menu

Yémen: MSF reçoit 30 blessés après des frappes aériennes sur le district de Huth

Trente personnes blessées dans des frappes aériennes dans le district de Huth mercredi soir ont été prises en charge par l'organisation humanitaire internationale Médecins Sans Frontières (MSF).

©  MSF
© MSF

Les blessés ont été traités à l'hôpital Al-Salam, que gère MSF en collaboration avec le Ministère de la Santé dans la ville de Khamer, située dans le gouvernorat d'Amran, à 35 km de la ville de Huth. Une station d'essence située à seulement 500 mètres d’un centre de santé à Huth soutenu par MSF a été touché par les frappes aériennes.

Les trente blessés sont arrivés à l'hôpital à partir de 20h et souffraient principalement de brûlures et de blessures causées par des explosions et des éclats d'obus. Un patient est décédé à son arrivée à l’hôpital. Parmi les blessés se trouvait une famille de sept personnes, un homme, trois femmes et trois enfants.

Nous sommes très inquiets par les dangers encourus par les civils dans ce conflit "Nous sommes très inquiets par les dangers encourus par les civils dans ce conflit et nous appelons toutes les parties à respecter la sécurité des civils», déclare Marie-Elisabeth Ingres, chef de mission pour MSF au Yémen.

Dans la ville d'Aden, où MSF gère un service de chirurgie d'urgence dans un hôpital, une explosion a eu lieu près de l’hôpital aujourd'hui, causant des dommages mineurs au bâtiment et mettant le personnel et les patients en danger.

"Nous appelons également toutes les parties à respecter la neutralité des hôpitaux et le personnel médical, et à veiller à ce que les hôpitaux et autres structures civiles soient épargnés", déclare Ingres.

MSF travaille actuellement au Yémen dans les gouvernorats de Sanaa, Aden, Ad-Dhale, Amran et de Hajjah. MSF a reçu plus de 850 blessés de guerre dans le pays depuis le 19 Mars.