La malnutrition, première cause de mortalité infantile

MSF continue à soutenir l’hôpital de Boost, à Lashkargah dans la province d’Helmand, l’un des deux hôpitaux de référence au sud de l’Afghanistan. MSF y emploie près de 700 salariés nationaux. La province d’Helmand est l’une des provinces les plus affectées par le conflit en cours. Combats, bombardements et explosions de mines y sont quotidiens. L’hôpital offre des soins chirurgicaux, dispose d’une maternité, d’une unité de soins intensifs et de médecine interne.

Dans le service pédiatrique, la malnutrition reste une des premières causes de mortalité infantile et révèle malheureusement les nombreux problèmes du pays. Car la malnutrition n’est pas uniquement causée par un manque de nourriture mais surtout par un manque d’accès aux soins de base. Trop d’enfants malades ne sont pas ou mal soignés. Du fait de leur état, ils perdent leur appétit ce qui les entraîne dans un terrible cercle vicieux les rendant encore plus sensibles aux maladies.

Retourner vers le dossier "MSF au chevet des femmes et des nouveaux-nés"