Médias sociaux

Open the menu

Grèce : Pourquoi MSF suspend ses activités au sein du centre de crise de Lesbos ?

Suite à l’accord entre l’Union européenne et la Turquie, Médecins sans frontières, a décidé, jusqu’à nouvel ordre, de mettre fin à ses activités dans le centre de crise de Moria, sur l’île de Lesbos. 


« Nous avons pris la décision extrêmement difficile de suspendre nos activités à Moria car continuer d’y travailler nous rendrait complices d'un système que nous considérons à la fois injuste et inhumain », a déclaré Marie-Elisabeth Ingres, chef de mission MSF en Grèce. « Nous ne laisserons pas notre assistance être instrumentalisée pour des opérations d'expulsion massive et refusons de prendre part à un système sans égard pour les besoins humanitaires et de protection des demandeurs d’asile et des migrants. »

1 / 4

Ce mercredi 23 mars, MSF suspendra toutes ses activités liées au centre de crise de Moria, notamment:

  • le transport de réfugiés vers le camp
  • les opérations d’approvisionnement en eau et d’assainissement
  • ses activités dans le centre de santé installé à l’intérieur du camp.

Toutefois, MSF maintient ses activités au sein du camp de transit de Mantamados, où ses équipes délivrent des soins de premiers secours et mènent des activités de sauvetage en mer, au large des plages nord de Lesbos. MSF poursuivra également ses activités au sein de centres de santé ambulatoires sur l’île de Lesbos, destinés aux personnes installées en dehors du centre de crise.