Médias sociaux

Open the menu

D'est en Ouest: deux trains MSF évacuent les blessés de guerre vers des zones medicales sécurisées, loin du front

La guerre fait rage depuis 2014 (dans les provinces de Donetsk et de Louhansk) et a atteint un point d'escalade en février 2022, lorsque les forces russes ont attaqué plusieurs villes d'Ukraine, entraînant la guerre à grande échelle que nous connaissons aujourd'hui.

On estime que 7,8 millions de personnes ont fui l'Ukraine et qu'au sein de l'Ukraine, plus de 6,5 millions de personnes ont été déplacées par la guerre. 

Avant que la guerre n'atteigne le point d'escalade en février 2022, les équipes médicales de MSF travaillaient déjà dans l'est de l'Ukraine avec diverses activités médicales, telles que les programmes de lutte contre le VIH et la tuberculose. Mais en février 2022, ces activités ont dû être suspendues et les équipes MSF se sont concentrées sur les nouvelles urgences requises par l'escalade de la guerre.  

3 AZG-medewerkers zijn op het perron te zien naast medische trein
L'équipe du train médical de MSF se prépare à faire monter des patients à bord du train à Pokrovsk, dans l'est de l'Ukraine, en mai 2022 ©Andrii Ovod

Il a fallu transformer deux trains ordinaires en en trains médicaux spécialisés 

De nombreux agents de santé ukrainiens travaillent 24 heures sur 24 dans des conditions difficiles dans les hôpitaux proches de la ligne de front. L'accès aux soins médicaux pour les personnes qui se trouvent dans la zone de guerre est limité car les systèmes de santé sont très affectés, et de nombreux hôpitaux sont surchargés. Face à ce constat, MSF a développé deux trains médicaux en coopération avec le ministère ukrainien de la santé et les chemins de fer nationaux.

Ces trains permettent d'évacuer les patients des hôpitaux confrontés à un afflux important de victimes de la guerre vers des hôpitaux de plus grande capacité et plus éloignés de la ligne de front.

3 AZG medewerkers verzorgen patiënt op trein
L'équipe médicale de l'unité de soins intensifs (USI) du train médical de MSF surveille et stabilise un patient gravement blessé pendant le trajet entre Pokrovsk, dans l'est de l'Ukraine, et Lviv, dans l'ouest du pays. Le voyage dure environ 20 heures, mai 2022 © Andrii Ovod
  • Un premier train fournit des soins médicaux de base et peut transporter jusqu'à 50 patients.
  • Le second train peut transporter environ 26 patients, et est équipé d'unités de soins intensifs (USI) pour les patients en état grave. 

En 2022, les deux trains médicaux ont:

effectué 79 voyages
transporté 2558 patients

De Janvier à mi-février 2023, les trains d’ores et déjà transporté 216 patients et effectué 11 trajets.

AZG personeel op de trein
Une partie de l'équipe médicale de MSF se prépare à admettre des patients dans la ville de Zaporizhia, avril 2022 © MSF

De quels éléments se compose le train de soins intensifs ?

Ce train est donc composé d'une unité de soins intensifs, d'un chariot qui produit de l'oxygène pour les patients et d'un générateur permettant de contrôler tous les appareils médicaux nécessaires à la surveillance de la santé des patients. 

Combien de temps dure le voyage en train ?

Le voyage en train dure généralement +/- 24 heures. Des soins médicaux et infirmiers de qualité sont nécessaires pour assurer la santé des patients à bord. Le personnel médical doit être en mesure de réagir lorsque l'état de santé du patient se détériore pendant le voyage. 
Parfois, les proches et les soignants des patients sont également à bord et un wagon spécial est prévu pour eux.

Afbeelding van de verschillende medische wagons
© MSF

Comment est-ce géré ? 

Actuellement, les trains sont le seul moyen sûr de transporter un grand nombre de personnes gravement blessées, les routes étant trop dangereuses en raison des combats. Une équipe médicale de 15 à 18 infirmiers et médecins se trouve à bord.

Les patients sont récupérés dans les gares de l'Est du pays (principalement à Dnipro, Kharkiv, Pokrovsk et Zaporizhzhia) pour être transportés 20 à 30 heures plus tard vers les grands hôpitaux de référence de l'ouest, dans des endroits comme Lviv, Ternopil et Uzhhorod.

Kaart van Oekraïne

Chaque voyage est différent et chaque voyage a différents types de patients

Un système a été mis en place avec le ministère de la Santé, identifiant les hôpitaux de l'Est du pays qui doivent évacuer d'urgence des patients vers les hôpitaux de référence de l'ouest. En outre, des informations de base sur les patients à transférer sont fournies à l'équipe MSF à bord du train.

Mais l’imprévisibilité due à la  guerre est telle queles équipes de MSF ne savent souvent pas quels patients elles vont emmener avant d'arriver à la gare..

La plupart des patients ont fui ou ont été blessés dans des zones directement attaquées par les bombes et les bombardements, comme Bakhmut, Dnipro, Kharkiv, Lysychansk, Sievierodonetsk, ou dans des villes occupées par la Russie, comme Mariupol.

2 AZG medewerkers bekijken medicatie op de trein
Une partie de l'équipe médicale de MSF dans le train, se préparant à admettre des patients dans la ville de Zaporizhia, avril 2022 © MSF

Les victimes évacuées reflètent la violence de la guerre

Les blessures des patients  en disent long sur la violence brute de la guerre. Les équipes de MSF ont transféré et soigné des personnes souffrant de blessures de guerre telles que des éclats d'obus, des fractures ouvertes, des traumatismes crâniens aigus et des amputations multiples, y compris des enfants et des personnes âgées.

Ces blessures montrent l'ampleur des souffrances infligées aux personnes en Ukraine.

patiënten op de medische trein
Un train d'évacuation MSF transporte des personnes de l'est de l'Ukraine vers des hôpitaux plus éloignés de la ligne de front, octobre 2022 © Hussein Amri

La guerre est imprévisible et exige une réponse souple mais adéquate

En raison de la nature très changeante de la guerre, les besoins humanitaires médicaux évoluent constamment. Il est crucial de continuer à y répondre.

Les deux trains médicaux sont le fruit d'une collaboration avec les autorités de Kiev et les partenaires locaux afin de proposer des moyens innovants pour aider les victimes de la guerre. Il est donc crucial pour Médecins Sans Frontières de continuer à agir, et à innover pour que le plus grand nombre de personnes puisse recevoir les soins dont ils ont besoin.

Soutenez Médecins Sans Frontières et aidez-nous à développer des outils innovants pour aider les victimes de la guerre.

Je fais un don

Je partage l'article: