Avra répond à vos questions sur nos actions de sauvetage, depuis le Geo Barents

Vous êtes nombreux à nous poser régulièrement des questions sur nos actions de recherche et de sauvetage  en Mer Méditerranée. C'est pourquoi nous vous avons proposé, le mois dernier, d'envoyer toutes vos questions à l'équipage de notre navire, le Geo Barents.

Aujourd'hui, notre collègue Avra, responsable communication, y répond depuis le bateau !

Votre question n’a pas été reprise dans la vidéo ? Regardez ci-dessous

Il aurait été difficile de répondre en vidéo à toutes les questions reçues, tant elles sont nombreuses. Vous pouvez cependant retrouver la réponse à votre question ci-dessous !

« Pas de question, juste un merci »

Nous avons reçu énormément de messages de remerciement à l’occasion de ce questions-réponses relatif à nos actions de sauvetage en mer. Et c’est à notre tour de vous remercier ! Vos messages ont beaucoup touché nos équipes et contribuent à leur donner de la force dans leur travail.

Vous ne travaillez plus avec SOS Méditerranée ?

En effet, nos équipes ont travaillé jusqu’en avril 2020 avec celles de SOS Méditerranée, à bord du navire Ocean Viking. À l’époque, Malte et l’Italie avaient annoncé que leurs ports seraient fermés aux navires transportant des personnes migrantes rescapées par mesure de sécurité, dans le cadre de la pandémie de Covid-19. SOS Méditerranée a estimé que les États devaient donner des assurances supplémentaires concernant les lieux sûrs de débarquement, et ce, avant de partir en mer. Pour MSF, l'impératif humanitaire reste immédiat, avec ou sans ces assurances. Nous avons donc pris la décision de mettre fin à notre partenariat avec SOS Méditerranée. Les règles sanitaires édictées au nom de la lutte contre le Covid-19 ne pouvait selon nous justifier de laisser à leur sort celles et ceux qui n'ont d'autres choix que de fuir la Libye. Aujourd’hui, comme vous le savez, les équipes de sauvetage de MSF travaillent sur leur propre navire, le Geo Barents.

Pourquoi faites-vous débarquer les personnes en Europe et non, par exemple, en Afrique du Nord ?

Le droit maritime international est ce qui nous guide dans le débarquement des personnes que nous secourons. Ce droit stipule clairement que les personnes secourues en mer doivent être conduites dans le lieu sûr le plus proche et qu'un sauvetage ne peut être considéré comme achevé tant qu'elles n'ont pas été débarquées dans ce lieu sûr. Pour les sauvetages effectués dans les eaux internationales entre la Libye, l'Italie et Malte, - comme c’est le cas pour nos équipes - les lieux de refuge les plus proches sont l'Italie ou Malte.

Pour évaluer si un endroit sûr pour un débarquement, MSF prend en compte les recommandations du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et d'autres institutions des Nations Unies, et considère un certain nombre de critères, notamment : 

  • La présence d'un système d'asile fonctionnel
  • La détention obligatoire des migrants, des réfugiés et des demandeurs d'asile, et le risque de détention indéfinie 
  • Garanties juridiques telles que la possibilité de contester la détention
  • Conditions de détention
  • Risque de torture et autres mauvais traitements, ainsi que danger de mort
  • Risque de transfert ultérieur et de refoulement indirect (« refoulement en chaîne »)
  • Risque d'autres violations graves des droits humains (telles que la détention arbitraire, l'expulsion arbitraire, etc.) 

Aucun pays d'Afrique du Nord n'offre actuellement ces garanties minimales.

Est-ce que vous ne secourez que certaines personnes venant de certains pays ?

Nos activités de recherche et de sauvetage en Mer Méditerranée n’ont qu’un seul but : sauver des vies, quelles qu’elles soient. Nous venons donc au secours de toute personne qui en a besoin.

Acceptez-vous des bénévoles à bord du Geo Barents ?

Nous n’engageons pas de bénévoles au sein de nos projets sur le terrain. Cependant, il arrive que nous en engagions dans le cadre de nos activités au bureau, à Bruxelles. Pour le moment, nous cherchons des traducteur.ice.s vers le néerlandais, l'espagnol, le portugais, l'anglais (toute autre langue est bienvenue). N’hésitez pas à consulter nos offres de bénévolat ici : https://www.msf-azg.be/fr/devenir-benevole-ou-stagiaire

Je souhaiterais travailler avec vos équipes à bord du Geo Barents. Que dois-je faire ?

Nous vous remercions pour votre motivation ! Il n’est pas possible de se porter candidat uniquement pour travailler à bord du Geo Barents. En revanche, vous pouvez toujours suivre notre procédure générale de recrutement en vue de cet objectif. Nous sommes constamment à la recherche de plusieurs profils (et pas seulement médicaux !).

Vous trouverez toutes les informations concernant le travail sur le terrain ici : https://www.msf-azg.be/fr/travailler-sur-le-terrain.

Nous recherchons aussi plusieurs profils pour travailler au bureau, à Bruxelles : https://www.msf-azg.be/fr/au-bureau

Il est possible de postuler directement en ligne !

En dehors du soutien financier, quel est le soutien principal dont vous avez besoin ?

Tout d’abord, merci de l’intérêt que vous portez à notre organisation ! Si vous n’avez pas la possibilité de nous soutenir financièrement, vous pouvez nous aider à « partager » nos valeurs, nos principes et nos demandes. Cela passe notamment par le partage de nos publications publiées ici sur notre site, ou sur Facebook (Médecins Sans Frontières (BE)) et Instagram (@msfbelgique). Par exemple, nous lançons régulièrement des appels à l’attention de l’Union européenne et des États membres au sujet du sort qui est réservé aux réfugiés et migrants détenus en Libye, qui arrivent parfois à fuir le pays, et que nous secourons alors en mer. Partager ces appels aux autorités sur vos réseaux sociaux nous aide énormément à interpeller celles-ci et à donner davantage de poids à nos revendications.

N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous abonner à notre newsletter pour rester au courant de toutes nos actions et activités médicales !  -> https://www.msf-azg.be/fr/je-souhaite-recevoir-la-newsletter-de-msf

SUIVEZ les actions de msf en méditerranée et ailleurs dans le monde : inscrivez-vous À notre NEWSLETTER !

MSF se soucie de la protection de vos données. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité