Notre campagne d'accès pour rendre les médicaments accessibles à toutes et tous

Dossier

Notre campagne d'accès pour rendre les médicaments accessibles à toutes et tous

En 1999, nous avons reçu le Prix Nobel de la Paix. Avec le montant qu’il l’accompagnait, nous avons financé notre Campagne d’Accès aux Médicaments. Ce projet s’efforce de garantir l’accès à des médicaments, diagnostics et vaccins abordables aux personnes prises en charge par MSF, et au-delà, en encourageant notamment leur recherche et leur développement.

 

Mis à jour le mer, 09/04/2019 - 14:43

Une frustration transformée en action

Établie par nécessité médicale et par frustration, la Campagne d’Accès aux Médicaments a été créée pour faire face aux difficultés rencontrées par MSF à fournir un traitement adéquat aux personnes affectées par le VIH/sida, la tuberculose, le paludisme et par certaines maladies tropicales telles que la leishmaniose et la maladie du sommeil. Certains médicaments étaient hors de portée, tandis que d'autres étaient inefficaces, toxiques ou mal adaptés à une utilisation dans les lieux où nous travaillons. Et pour certaines maladies, il n’existait tout simplement pas de traitement.

 Protestation de la Campagne d’Accès aux Médicaments dans les rues de Bangkok, Thaïlande, en janvier 2001.
Protestation de la Campagne d’Accès aux Médicaments dans les rues de Bangkok, Thaïlande, en janvier 2001. Les personnes réclamaient un meilleur accès aux antirétroviraux. © MSF

Au cours de ses premières années, l’équipe de la Campagne d’Accès aux Médicaments a soutenu les efforts visant à faire baisser le prix des médicaments antirétroviraux pour les personnes vivant avec le VIH dans les pays en voie de développement, principalement en brisant les monopoles sur les brevets détenus par les sociétés possédant ces médicaments, ce qui leur permettait de facturer des prix élevés. Cela a fonctionné: le prix des antirétroviraux a chuté de 99% au cours de la décennie suivante. D'autres succès ont été enregistrés (à lire ci-contre), allant de l'accès accru aux tests de diagnostic rapide à la baisse des prix du vaccin contre la pneumonie.

Les médicaments ne devraient pas être un luxe

Vingt ans plus tard, notre slogan pionnier «Les médicaments ne devraient pas être un luxe» reste plus pertinent que jamais. En effet, la crise de l'accès aux médicaments et à l'innovation est véritablement mondiale. Un grand nombre des nouveaux médicaments, vaccins et produits de diagnostic dont nous avons besoin restent toujours hors de portée en raison des prix élevés, ou ne sont pas en cours de développement car l’industrie pharmaceutique donne priorité au profit plutôt qu’à la santé des patients. 

Entrée de l’hôpital général de Lagos, Nigeria, en 2006.
Entrée de l’hôpital général de Lagos, Nigeria, en 2006. MSF y fournissait des antirétroviraux aux personnes atteintes du VIH © Ton Koene

De multiples engagements politiques ont été pris ces vingt dernières années mais ils doivent être mis en œuvre. « Nous devons continuer à exiger des changements, ainsi que la volonté politique et les actions nécessaires pour garantir l'accès et l'innovation à tous. C’est une question de justice et non de charité, » conclut Els Toreele, en charge de notre campagne d'accès aux médicaments.