Somalie

En décembre 2019, la Somalie et le Somaliland comptaient encore plus de 2,6 millions de déplacés, et près de cinq millions d'habitants en situation de précarité alimentaire en raison du conflit persistant, de la sécheresse et d'autres aléas climatiques.

L'accès aux soins de santé était toujours limité dans plusieurs régions du pays. Le taux de malnutrition infantile était bien au-dessus des seuils d'urgence dans de nombreuses zones et la mortalité pendant la grossesse et l'accouchement était l’une des plus élevées au monde.

Tout au long de l'année, MSF a ouvert de nouveaux projets de soutien aux hôpitaux en Somalie et au Somaliland, en ciblant les soins maternels, pédiatriques et d'urgence, la nutrition ainsi que le diagnostic et le traitement de la tuberculose (TB), et déployé des cliniques mobiles pour les déplacés internes.

Pour répondre aux besoins des femmes et des enfants, nous avons soutenu la maternité de l'hôpital régional de Bay à Baidoa, dans l'État du Sud-Ouest, et avons lancé des activités en pédiatrie.

À Baidoa, MSF a traité 34 femmes souffrant de fistules, une maladie stigmatisante que le système de santé public ne prend pas en charge. Nous mènerons des campagnes similaires dans d'autres régions du pays en 2020.

Nous avons développé nos soins aux femmes et aux enfants à Galkayo, une ville du centre de la Somalie divisée administrativement entre les États du Puntland et de Galmudug, où nous avons repris nos activités pour la première fois depuis notre retour dans ce pays en 2017. De plus, une équipe a commencé à assister les naissances et à suivre les grossesses à risque à l'hôpital de Las Anod, une ville du Somaliland.

À Galkayo Nord, nous avons renforcé nos activités médicales à l'hôpital régional de Mudug, la principale structure de référence de la ville. Et nous avons déployé fréquemment des cliniques mobiles dans les camps de déplacés. Nos équipes ont soigné des cas de TB, une maladie très prévalente qui se transmet facilement dans des conditions de promiscuité. Fin 2019, nous avons commencé à soutenir l'hôpital de Galkayo Sud.

En 2019, nous avons ouvert un nouveau projet TB au Somaliland, contribué à traiter la forme multirésistante de la maladie dans un hôpital spécifique à Hargeisa, et collaboré avec des centres antituberculeux à Burao, Berbera et Borama.

Outre nos programmes de nutrition à Galkayo et Las Anod, nous avons souvent mené de brèves interventions contre la malnutrition infantile. Nous avons fourni vaccination et chirurgie de l’œil, et formé du personnel à Afmadow et Bardhere, au sud de l'État de Jubaland.

Pour la première fois depuis 2012 et après notre retour dans ce pays, nous avons réussi à lancer une intervention d'urgence dans un site sans y avoir de projet régulier. Durant les deux derniers mois de l'année, nous sommes intervenus après de graves inondations au centre de l'État de Hirshabelle. La ville la plus touchée, Beledweyne, où le fleuve Shabelle est sorti de son lit, a compté quelque 270 000 déplacés.

Dans la première phase de l'intervention, MSF a acheminé de l'eau potable par camions, et fourni des tentes et du matériel de secours, comme des ustensiles de cuisine et des sachets d'aliments thérapeutiques. Dans la deuxième étape, les équipes ont décontaminé les puits et assuré des soins et la prise en charge des cas de malnutrition infantile via des cliniques mobiles déployées dans les camps de déplacés autour de la ville.

SUIVEZ TOUTE L'ACTUALITÉ HUMANITAIRE, INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER MSF

MSF se soucie de la protection de vos données. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité