Covid-19

Le 11 mars 2020, l'Organisation Mondiale de la Santé a déclaré le Covid-19 comme pandémique. Cinq mois plus tard, à la date du 12 août, selon les chiffres de cette organisation, 19 936 210 personnes, réparties dans les cinq continents, ont contracté le Covid-19, et 732 499 en sont décédées.

Qu'est-ce que le Covid-19 ?

Le Covid-19 est connu sous le nom de « coronavirus », ou encore sous celui de « SRAS-CoV-2 » en raison de ses similarités avec le virus qui cause le SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère). Les coronavirus forment une grande famille de virus, dont la plupart sont inoffensifs pour l'être humain. Toutefois, certains d’entre eux peuvent provoquer de graves infections pulmonaires.

En effet, ce nouveau coronavirus cible les cellules des poumons, et peut-être aussi d'autres cellules du système respiratoire. Les cellules infectées par le virus produisent davantage de particules virales, qui peuvent ensuite se propager à d'autres personnes, par exemple en toussant. Le Covid-19 constitue une maladie respiratoire légère pour la grande majorité des gens, mais, chez les personnes les plus vulnérables (telles que les personnes âgées et celles présentant des comorbidités), il peut engendrer des complications graves.

covid-19
Une équipe MSF au centre sportif municipal de Guinardó, à Barcelone, qui a accueilli une unité de soins et d’isolement pour les personnes touchées par le Covid-19. © Sara de la Rubia/MSF, avril 2020.

Nos interventions de lutte contre le Covid-19

Dès la mi-mars, soit peu de temps après que l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré le Covid-19 comme pandémique, nous avons commencé des activités de lutte contre cette maladie dans de nombreux pays répartis dans les cinq continents - plus de 70 au total.

Notre réponse au Covid-19 se concentre sur trois grandes priorités :

  • aider les autorités à dispenser des soins aux patients atteints de Covid-19 ;
  • protéger les personnes vulnérables et à risque ;
  • et le maintien des services médicaux essentiels dans nos projets.

Dans les pays disposant d’un système de santé solide et résistant (comme les États-Unis, par exemple), MSF s'attache à offrir son expertise dans la gestion d'urgences complexes, à donner des conseils sur les approches de santé publique à emprunter, à soulager les établissements de santé surchargés, à assurer la protection des travailleurs de la santé et/ou à prendre soin des groupes de population les plus vulnérables.

Dans les zones de conflit – comme au Yémen - et de crises humanitaires – comme dans les camps de réfugiés sur les îles grecques - et dans les pays où le système de santé est fragile – comme par exemple en République démocratique du Congo -, la priorité de MSF est de s'assurer que les équipes médicales sont en mesure de dispenser des soins vitaux et de prendre en charge en toute sécurité les patients atteints de Covid-19.

Dans le cadre de nos projets préexistants, nos équipes ont amélioré les mesures de prévention et de contrôle des infections afin de protéger les patients et le personnel, et d'empêcher la propagation du nouveau coronavirus. En effet, il est absolument crucial d'éviter que les établissements de santé n'amplifient la pandémie ou ne soient contraints de fermer leurs portes. MSF veille donc au maintien ou à l'adaptation d'activités médicales essentielles - telles que les soins aux patients atteints du VIH ou de la tuberculose, les campagnes de vaccination contre la rougeole, la prévention du paludisme et la lutte contre d'autres épidémies de maladies infectieuses comme le choléra ou le virus Ebola.

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur nos interventions contre le Covid-19, nous vous invitons à consulter les articles ci-dessous ou la rubrique « Nouvelles ». Vous pouvez également consulter notre rapport sur notre réponse au Covid-19 de mars à mai 2020 (en anglais).