Médias sociaux

  • FR
Open the menu

Soutien psychologique aux rescapés des traversées de la Méditerranée

Le dimanche 31 mai, une équipe de Médecins Sans Frontières a apporté des soins psychologiques d’urgence dans le port d’Augusta, en Italie, à 18 des 454 migrants qui venaient d’être sauvés après avoir traversé la Méditerranée depuis la Libye durant le week-end. À l’arrivée à Augusta, 17 passagers étaient déjà décédés d’asphyxie causée par l’inhalation des vapeurs de gasoil lors d’une panne de moteur. Les 18 personnes qui ont reçu du soutien de l’équipe psychologique d’urgence de MSF étaient gravement traumatisées par le fait d’avoir assisté aux décès de leurs amis et proches durant le voyage.

Un bateau de MSF arrive avec 369 personnes à Pozzallo, Une équipe de MSF les attend. © Alessandro Penso

Le soutien apporté constituait la première intervention de la nouvelle équipe  psychologique d’urgence de MSF, composée de médiateurs culturels et d’un psychologue. Une équipe destinée à intervenir dans les 72h après réception d’une alerte.

 “Il est clair que la situation à bord était extrêmement difficile pour les gens, et beaucoup ont été traumatisés par les moments de stress intense vécus durant le voyage. Nous avons mis en place une équipe capable d’apporter une aide psychologique de première urgence à ceux qui ont vécu des expériences particulièrement traumatiques et ont un besoin urgent de soutien à l’arrivée », explique Dario Terenzi, psychologue pour MSF.

 En plus du soutien psychologique, MSF a soigné et pansé les blessures de plus de 50 personnes brûlées par le contact avec le gasoil brûlant sur le bateau.

 « Les gens sont restés debout sur le bateau avec de l’eau jusqu’aux genoux. Quand le moteur est tombé en panne, le gasoil brûlant a commencé à se déverser dans l’eau sur le bateau et est entré en contact avec la peau de plusieurs personnes, ce qui a causé des brûlures sévères », explique Chiara Montalvo, coordinatrice de projet pour MSF en Sicile.

 L’équipe de MSF en Sicile, constituée de médecins, infirmiers, psychologues et médiateurs culturels, consulte tous les migrants qui arrivent et leur apporte une assistance médicale, à la fois dans les heures qui suivent leur arrivée et durant leur séjour au centre de réception.

325 personnes sauvees par le bateau de MSF

Après une semaine chargée pour les équipes MSF en Sicile, le bateau de recherche et de sauvetage de MSF, le Bourbon Argos, a sauvé 325 personnes provenant de trois bateaux lundi matin, la plupart provenant d’Afrique subsaharienne.

Nous avons ressenti le soulagement immense des personnes qui ont été sauvées. L’émotion était intense, certaines personnes étaient agenouillées sur le pont pour prier, submergées et incapables de bouger. Pour la plupart d’entre elles, ce moment marque la fin d’un calvaire qui a parfois duré plusieurs mois, voire des années. Un calvaire bureaucratique pourrait suivre et durer aussi longtemps, mais au moins à bord de l’Argos, elles peuvent se reposer, sachant qu’elles se sont échappées des côtes périlleuses de la Libye », raconte François Zamparini, coordinateur d’urgence pour MSF à bord de l’Argos.

MSF a offert des consultations médicales, et a distribué de l’eau et des couvertures à toutes les personnes sauvées à bord du Bourbon Argos.