Liban: MSF engagée dans la réponse humanitaire suite à l'explosion à Beyrouth

Suite aux explosions survenues mardi 4 août 2020 dans la capitale libanaise, les équipes de MSF au Liban ont commencé à apporter une assistance aux habitants de Beyrouth. Principalement sous la forme de donations aux organisations de secours locales, notre personnel a livré des kits de premiers secours à la protection civile libanaise alors qu'une autre livraison de matériel médical, de masques faciaux et chirurgicaux est actuellement organisée à destination de divers établissements et organisations de santé.

Hôpital endommagé à Beyrouth
Le service des urgences du centre médical universitaire de l'hôpital Saint-George a lui aussi fait les frais de la catastrophe © Mohamad Cheblak/MSF. Août 2020.

En coordination avec les acteurs humanitaires et sanitaires, le personnel de MSF à Beyrouth évalue actuellement les besoins médicaux dans différents hôpitaux de la ville afin de fournir du personnel ou un soutien logistique dans la prise en charge des patients.

Dès mardi soir 4 août, le personnel MSF s'était spontanément rendu dans des établissements de santé pour proposer leur contribution aux hôpitaux, alors que plus de 5000 blessés convergeaient vers les hôpitaux dans les premières 12 heures ayant suivi l'explosion.

Suivi de longue durée et soutien psychologique

MSF a également ouvert son hôpital à Bar Elias, à l'est de Beyrouth, pour fournir un suivi médical de longue durée aux patients référés après avoir été opérés dans un autre hôpital. Un soutien psychologique et matériel s'organise enfin dans le but de venir en aide aux personnes touchées et mises à la rue suite à l'explosion et la destruction de leur habitation.

Bâtiment en ruines après l'explosion
De nombreux immeubles résidentiels sont en ruines après les explosions qui ont dévasté la capitale libanaise. Des milliers de voitures, d'appartements et de magasins ont été endommagés à Beyrouth © Mohamad Cheblak/MSF. Août 2020.

Un système de santé déjà fragilisé

Même avant l'explosion, le système de santé publique du Liban souffrait déjà des conséquences d'une crise notamment économique qui, dans un contexte de pandémie de Covid-19, a mis à rude épreuve les structures de santé et entraîné une augmentation rapide de la pauvreté au sein de la population, entrainant même des coupures de courant quotidiennes et des problèmes d'approvisionnement en eau potable.

SUIVEZ TOUTE L'ACTUALITÉ HUMANITAIRE, INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER MSF

MSF se soucie de la protection de vos données. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité