« Chaque jour, dix femmes meurent en couches en Afghanistan à la suite de complications pourtant évitables. C’est grave. Parce que les gens en Belgique ne se sentent souvent pas concernés »

Twitter
Facebook
Stories
don

Séverine est gynécologue. Elle s’est rendue neuf fois en Afghanistan en mission pour Médecins Sans Frontières (MSF). En 2012, nous avons ouvert une maternité à Khost, une région isolée et mouvementée, proche de la frontière avec le Pakistan. Elle était sur place quand le tout premier bébé y est né.

La santé maternelle

Malheureusement, aujourd’hui, il y a encore beaucoup trop de mères qui meurent en couches à la suite de complications qui auraient pu être évitées. Environ 99 % de toutes ces mères vivent dans des pays en développement.

La mortalité maternelle survient le plus souvent pendant, juste avant ou juste après l’accouchement. Dans la plupart des cas, la maman et l’enfant auraient pu être sauvés s’ils avaient reçu les soins nécessaires à temps et s’ils avaient été aidés par un gynécologue ou une sage-femme. Des soins prodigués à temps et par du personnel qualifié : voilà ce qui fait la différence entre la vie et la mort dans ces pays. Vu d’Europe, c’est difficilement concevable. 

La réponse de MSF

MSF gère et soutient des maternités partout dans le monde : en Afghanistan, Pakistan, Kenya, République démocratique du Congo, Afrique du Sud, Haïti, Venezuela, Liban...

Que ce soit lors d’un conflit, après une catastrophe naturelle, en cas d’épidémie ou dans le cadre d’un projet spécifique autour du VIH par exemple, les femmes enceintes et les jeunes mères ont besoin de soins adaptés dans toutes ces situations. C’est pourquoi nous considérons les soins obstétricaux comme une part essentielle de l’aide médicale que nous apportons.

Partout dans le monde, les équipes de MSF mettent tout en œuvre pour protéger la santé des mères et de leurs enfants. Nos patients sont effectivement confrontés à d’énormes défis.

Dans tous nos projets, nous devons faire face à trois problèmes pour surmonter les obstacles qui se dressent entre la femme enceinte et les soins dont elle a besoin :

  • La décision initiale de chercher de l’aide
  • L’accessibilité d’une maternité
  • Des soins adaptés fournis par du personnel qualifié et avec les moyens nécessaires

Outre les accouchements en urgence et les soins néonatals, MSF fournit aussi des soins pré- et postnatals ainsi que des services en matière de contraception.

Twitter
Facebook
Stories
don