Open the menu

Médias sociaux

Myanmar (Birmanie)

Médecins Sans Frontières collabore avec le ministère de la Santé pour soigner les patients atteints du VIH et de la Tuberculose et fournir des soins primaires et des vaccinations.  

Depuis le début de l'offensive contre la population rohingya dans l'Etat de Rakhine en août 2017, Médecins Sans Frontières n'a plus pu délivrer son aide à cet endroit. Nous prodiguons des soins de santé aux Rohingyas qui ont fui au Bangladesh.

En décembre 2017, nous avons publié un rapport qui révelait qu'au moins 6700 Rohingya avaient été tués en un mois seulement au Myanmar. 

Dawei, région de Tanintharyi 

MSF reste le principal fournisseur de traitements contre le VIH/sida à Dawei, dans la région de Tanintharyi. En 2016, 2355 séropositifs ont ainsi été traités. Les équipes ciblent les groupes vulnérables et à haut risque tels que les travailleurs du sexe, les homosexuels et les travailleurs immigrés, et aident le programme national de lutte contre le sida (NAP) à décentraliser les traitements. Durant l'année, 742 patients stables ont été transférés au NAP, et la capacité de diagnostic du projet a été améliorée par l'introduction d'une machine de mesure de la charge virale des patients. 

De plus, MSF traite les patients séropositifs qui présentant des coinfections, comme la tuberculose (TB), la rétinite à cytomégalovirus et l'hépatite C. Cette année, certains patients de Dawei et Yangon atteints d'hépatite C ont débuté un nouveau traitement oral, plus abordable et plus efficace. 

Soins primaires dans la Région spéciale Wa 2, État Shan 

En 2016, dans la Région spéciale Wa 2, les activités médicales ont été limitées par la dégradation de la situation politique et l'incapacité de MSF à obtenir l’autorisation pour le personnel international d’accéder à cette région.  Néanmoins, dans les localités isolées de Pang Yang et Lin Haw, où l'accès aux soins est minimal, MSF a assuré plus de 9000 consultations ambulatoires via des cliniques fixes et mobiles, et soutenu les campagnes de vaccination du ministère de la Santé.

Vaccinations à Naga, région de Sagaing

De janvier à mars, MSF a soutenu la campagne de vaccination de rattrapage du ministère de la Santé auprès de 10 951 enfants de moins de cinq ans à Lahe. Les enfants ont été immunisés notamment contre la polio, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la rougeole, l'hépatite B et l'haemophilus influenza de type B.

Yangon

À Yangon, MSF a pris en charge 16 869 patients atteints de VIH, TB ou TB multi-résistante (TB-MR) dans deux cliniques et traité un premier cas de TB ultra-résistante dans le cadre du programme endTB. 

États de Kachin et Shan

Au second semestre 2016, l'intensification des conflits dans l'État de Kachin et au nord de l'État Shan a restreint l'accès pour le personnel et les patients. À Kachin, MSF a continué de soigner 11 020 patients atteints de VIH, TB ou TB-MR. Les équipes ont mené 68 consultations en santé mentale dans un camp de déplacés internes. Dans l'État Shan, MSF a offert des traitements à 4628 patients atteints de VIH et TB-MR, et une équipe mobile a assuré 900 consultations en soins primaires au nord.