Belgique

En 2018, Médecins Sans Frontières a continué de fournir un soutien psychologique et psychosocial aux migrants et réfugiés vivant en Belgique ou y transitant.

Consultation au hub humanitaire de Bruxelles
Consultation au hub humanitaire de Bruxelles  © Albert Masias/MSF.

Nombre des migrants et réfugiés arrivant en Europe ont vécu, dans leur pays d'origine et durant leur périple, des expériences traumatiques aux conséquences délétères sur leur santé mentale. Leur vulnérabilité psychologique est exacerbée par des politiques d'asile, d'accueil et d'intégration inappropriées dans les pays de destination qui souvent causent de nouveaux traumatismes et aggravent leur état mental.

Lire notre rapport "une fuite sans fin"

Projets en Flandre et Wallonie

En 2018, nous avons offert un soutien psychosocial dans des projets de logement collectifs et individuels pour demandeurs d'asile dans les villes de Charleroi, Morlanwelz et Roulers. Nous avons notamment fourni le dépistage des troubles en santé mentale, des évaluations approfondies, de la psychoéducation, des sessions de suivi et des activités récréatives pour promouvoir le bien-être général.

Nos équipes ont aussi aidé les migrants qui vivent hors des centres d'accueil officiels et sont souvent en transit vers d'autres destinations. Ces migrants ont un statut juridique incertain et finissent souvent par vivre dans des conditions déplorables, ce qui  ajoute un nouveau risque de problèmes de santé mentale à leur traumatisme existant.

Hub humanitaire

En septembre 2017, nous nous sommes associés à six autres organisations pour offrir dans un « hub humanitaire » à Bruxelles, un ensemble intégré de services comprenant soins médicaux et en santé mentale, recherche des familles, conseils socio-juridiques et distribution de vêtements. Notre équipe participe activement à la gestion de ce projet et dispense des soins en santé mentale.

En 2018, nous avons mené dans le guichet plus de 1800 consultations individuelles pour 448 personnes. La majorité venait du Soudan, d'Éthiopie et d'Érythrée.

Plus de 20 ans d'activités en Belgique

Médecins Sans Frontières a été active pendant 20 ans en Belgique entre 1989 et 2009. Dans quatre villes, Verviers, Liège, Bruxelles et Anvers, des activités visant l’accès aux soins de santé pour les plus vulnérables ont été assurées.

D’une part, Médecins Sans Frontières réalisait des consultations médicales et psychosociales, mais l’activité principale servait à montrer aux autorités concernées où le système avait des failles et ce qui pouvait éventuellement être fait.

En 2000, Médecins Sans Frontières est partie de Verviers, parce qu’entre-temps, le système avait repris un fonctionnement correct. A Liège, les autorités locales ont développé un relais Santé, une succursale où les personnes sans papiers avait accès aux soins de santé.

A Bruxelles, la situation ne s’est pas améliorée de la même manière. C’est pour cela que Médecins Sans Frontières a remis le projet en 2008 à l’organisation Médecins du Monde. De même que pour Anvers où le projet a été également remis à Médecins du Monde en 2009.

Camp de réfugiés à Bruxelles en 2009

En novembre 2009, MSF a monté un camp de réfugiés en plein coeur de Bruxelles pour dénoncer l’impasse politique dans laquelle se trouvent les demandeurs d’asile en Belgique.

Médecins Sans Frontières avait été sollicitée par une coalition d’ONGs souhaitant faire pression sur le gouvernement pour qu’il assume ses responsabilités légales en matière de logement des demandeurs d’asile. Des sollicitations répétées ont été adressées au gouvernement pour qu’il gère cette crise persistante du manque de logements. Le matin du 18 novembre 2009, une équipe de MSF a monté un camp de réfugiés en plein de cœur de Bruxelles.

Le camp était un acte symbolique: il n’était pas destiné à servir de solution alternative aux logements normalement procurés par le gouvernement belge. La coalition d’ONG a réussi à obtenir une garantie de logement pour 450 demandeurs d’asile en guise de mesure d’urgence temporaire, en plus des logements qui devaient se libérer à la fin du mois de décembre et dans le courant 2010.

À qui les plus démunis peuvent-ils faire appel?

Bruxelles : Médecins du Monde
CASO – Centre d’accueil, de soins et d’orientation
Rue d’Artois, 46 à 1000 Bruxelles
Pour prendre rendez-vous : 02/513.28.97
Pour des informations : 02/513.25.79
info.caso@medecindumonde.be

Consultation médicale sans rendez-vous le lundi à 13h, le jeudi à 9h et le vendredi à 13h et à d’autres moments sur rendez-vous.

Anvers : Dokters van de Wereld (Médecins du Monde)
COZO – Centrum voor Onthaal, Zorg en Oriëntatie (CASO – Centre d’accueil, de soins et d’orientation)
Van Maerlantstraat, 56 à 2060 Anvers
Tél. : 03/231.36.41
info.antwerpen@doktersvandewereld.be

Consultation médicale sans rendez-vous le lundi à 9h et le jeudi à13h et à d’autres moments sur rendez-vous.

Liège : Relais Santé
Place Saint-Jaques, 13 à 4000 Liège
Tél. : 04/220.58.97

Verviers: OCMW
Rue du Collège 49 – 4800 Verviers
087/307.307