Belgique

Depuis 2016, Médecins Sans Frontières a repris ses activités en Belgique. Nous menons trois projets dans les trois régions du pays pour les demandeurs d'asile et les migrants en transit.

Aide aux demandeurs d'asile

Le premier projet est un projet de santé mentale pour les demandeurs d'asile en Belgique. Ce projet offre un soutien psychosocial aux demandeurs d'asile dans trois centres d'accueil et différents projets de logements individuels dans les régions de Charleroi et de Roulers.

MSF propose des consultations en santé mentale, des conseils et de la psychoéducation. L'équipe fournit également des briefings culturels, des activités récréatives de groupe et des activités sociales pour renforcer le réseau social des demandeurs d'asile et diriger les personnes présentant des symptômes de graves problèmes en santé mentale vers des soins spécialisés, le cas échéant.

En 2017, MSF a mené 385 sessions individuelles de santé mentale et 446 participants ont rejoint nos activités de groupe.

Le hub humanitaire

Le Hub humanitaire a été lancé en septembre à côté du parc Maximilien à Bruxelles. Il vise à offrir des conseils en santé mentale aux migrants et aux réfugiés en transit, une population très mobile. En janvier 2018, le projet a déménagé à la gare de Bruxelles-Nord afin de se trouver au plus près des patients. 

Xavier, psychologue MSF, en discussion avec un migrant à l'ancien HUB avant son déménagement à la gare du nord © Bruno de Cock / MSF
Xavier, psychologue MSF, en discussion avec un migrant à l'ancien HUB avant son déménagement à la gare du nord © Bruno de Cock / MSF

Ces consultations sont organisées avec 6 autres organisations qui offrent un ensemble complet de services à cette population vulnérable (soins médicaux, recherche de contacts, conseil juridique, ...). Au cours des trois premiers mois du projet, le psychologue de MSF a mené 140 consultations auprès d'une population composée principalement d'hommes soudanais, éthiopiens et érythréens.

Plus de 20 ans d'activités en Belgique

Médecins Sans Frontières a été active pendant 20 ans en Belgique entre 1989 et 2009. Dans quatre villes, Verviers, Liège, Bruxelles et Anvers, des activités visant l’accès aux soins de santé pour les plus vulnérables ont été assurées. 

D’une part, Médecins Sans Frontières réalisait des consultations médicales et psychosociales, mais l’activité principale servait à montrer aux autorités concernées où le système avait des failles et ce qui pouvait éventuellement être fait. 

En 2000, Médecins Sans Frontières est partie de Verviers, parce qu’entre-temps, le système avait repris un fonctionnement correct. A Liège, les autorités locales ont développé un relais Santé, une succursale où les personnes sans papiers avait accès aux soins de santé.

A Bruxelles, la situation ne s’est pas améliorée de la même manière. C’est pour cela que Médecins Sans Frontières a remis le projet en 2008 à l’organisation Médecins du Monde. De même que pour Anvers où le projet a été également remis à Médecins du Monde en 2009. 

Camp de réfugiés à Bruxelles en 2009

En novembre 2009, MSF a monté un camp de réfugiés en plein coeur de Bruxelles pour dénoncer l’impasse politique dans laquelle se trouvent les demandeurs d’asile en Belgique.

Médecins Sans Frontières avait été sollicitée par une coalition d’ONGs souhaitant faire pression sur le gouvernement pour qu’il assume ses responsabilités légales en matière de logement des demandeurs d’asile. Des sollicitations répétées ont été adressées au gouvernement pour qu’il gère cette crise persistante du manque de logements. Le matin du 18 novembre 2009, une équipe de MSF a monté un camp de réfugiés en plein de cœur de Bruxelles.

Le camp était un acte symbolique: il n’était pas destiné à servir de solution alternative aux logements normalement procurés par le gouvernement belge. La coalition d’ONG a réussi à obtenir une garantie de logement pour 450 demandeurs d’asile en guise de mesure d’urgence temporaire, en plus des logements qui devaient se libérer à la fin du mois de décembre et dans le courant 2010.

À qui les plus démunis peuvent-ils faire appel?

Bruxelles : Médecins du Monde
CASO – Centre d’accueil, de soins et d’orientation
Rue d’Artois, 46 à 1000 Bruxelles
Pour prendre rendez-vous : 02/513.28.97
Pour des informations : 02/513.25.79
info.caso@medecindumonde.be

Consultation médicale sans rendez-vous le lundi à 13h, le jeudi à 9h et le vendredi à 13h et à d’autres moments sur rendez-vous.

Anvers : Dokters van de Wereld (Médecins du Monde)
COZO – Centrum voor Onthaal, Zorg en Oriëntatie (CASO – Centre d’accueil, de soins et d’orientation)
Van Maerlantstraat, 56 à 2060 Anvers
Tél. : 03/231.36.41
info.antwerpen@doktersvandewereld.be

Consultation médicale sans rendez-vous le lundi à 9h et le jeudi à13h et à d’autres moments sur rendez-vous.

Liège : Relais Santé
Place Saint-Jaques, 13 à 4000 Liège
Tél. : 04/220.58.97

Verviers: OCMW
Rue du Collège 49 – 4800 Verviers
087/307.307