Méditerranée centrale : "Kamil est tombé du bateau, on ne l'a plus jamais revu"

En mai, nos équipes ont affrété leur propre navire, le Geo Barents, pour sauver la vie des réfugiés et migrants qui tentent la dangereuse traversée de la Méditerranée depuis la Libye, fuyant la misère, la violence, le malheur. Depuis le début de l'année, plus de 500 personnes sont mortes en tentant de traverser la Méditerranée centrale.

Les 10, 11 et 12 juin, elles ont procédé à sept sauvetages de personnes se trouvant sur des bateaux en détresse. 410 hommes, femmes et enfants ont été secourus en moins de 48 heures.

L'un d'entre eux a raconté à nos équipes comment son ami Kamil a disparu une nuit, alors qu'ils étaient en pleine mer à bord d'un bateau bondé, peu de temps avant le sauvetage par nos équipes. Ecoutez son témoignage :