L'année 2019 en photos

Cette année les équipes MSF ont travaillé dans 74 pays. 67 000 collaborateurs, de toutes nationalités, ont soigné des patients de l’Irak au Tchad, de la mer Méditerranée au Mexique, grâce aux efforts de plus de six millions de donateurs dans le monde (dont 244 000 en  Belgique!) qui ont permis de sauver des vies et de soulager des souffrances ; de protéger des enfants par des vaccination ; de permettre à leurs mamans de les mettre au monde dans les meilleures conditions…

En cette fin d’année nous voulons partager avec vous quelques-unes de ces histoires de vie qui nous ont touchés. Des tragédies et des espoirs, choisis parmi les plus de 8000 images prises sur nos terrains d’intervention tout au long de l’année 2019.

Fille au Mexique
Ana nous raconte la dévastation qu’a subi son village de Guerrero, situé dans l’un des Etats les plus violents du Mexique, suite à des affrontements entre groupes armés. Elle partage ses mots, mais préfère cacher son visage. Février 2019.  © Juan Carlos Tomasi.
Inifrmière avec une patiente
L’infirmière MSF Svitlana Plygun examine Tetiana, 54 ans, à Vodiane lors d’une clinique mobile qui, ce jour-là, prend place dans une maison abandonnée, sans électricité. Ukraine, février 2019. © Nico D’Auterive/MSF
Papa Lazard, le superviseur de l’équipe de promotion de la santé, chante une chanson qui explique les dangers de la rougeole et comment s’en protéger.
Papa Lazard, le superviseur de l’équipe de promotion de la santé, chante une chanson qui explique les dangers de la rougeole et comment s’en protéger.  Village de Kweba, République Démocratique du Congo, mai 2019. © Pablo Garrigos/MSF
Chirurgie à Gaza
Des chirurgiens MSF débattent sur comment procéder à la première incision dans la jambe de Yousri, qui a besoin d’une greffe osseuse. Yousri avait été blessé par l’armée israélienne durant des manifestations à Gaza en juillet 2018. Hôpital d'Al-Awda , Palestine, Janvier 2019 © Jacob Burns/MSF
Un enfant assis près de roquettes désamorcées à Mawza, à 45 minutes de voiture de la ville de Mocha.
Un enfant assis près de roquettes désamorcées à Mawza, à 45 minutes de voiture de la ville de Mocha.Gouvernorat de Taiz, Yémen, janvier 2019. © Agnes Varraine-Leca/MSF
Alaa vient de naître dans la maternité MSF de l’hôpital MSF de Rafik Hariri. Elle pèse 3kg et mesure 51 centimètres. La naissance, sous la supervision de la sage-femme Josianne et de l’infirmière Nagham, s’est bien passée, sans complication. Mère et enfant sont en bonne santé.
Alaa vient de naître dans la maternité MSF de l’hôpital de Rafik Hariri. Elle pèse 3kg et mesure 51 centimètres. La naissance, sous la supervision de la sage-femme Josianne et de l’infirmière Nagham, s’est bien passée, sans complication. Mère et enfant sont en bonne santé. 
Beyrouth, Liban, avril 2019 © Severine Sajous/MSF
Vue aérienne mozambique
Vue aérienne de la ville de Buzi et des destructions causées par le cyclone Idai qui a frappé le Malawi, le Mozambique et le Zimbabwe les 15 et 16 mars 2019. Les équipes MSF se sont rapidement mobilisées pour aider la population dans les trois pays, envoyant par exemple plus de 100 tonnes de matériel d’intervention d’urgence rien qu’au Mozambique © Pablo Garrigos/MSF
Nyamach joue avec son infirmière, Bárbara García, qui a transformé un gant chirurgical en ballon improvisé.
Nyamach joue avec son infirmière, Bárbara García, qui a transformé un gant chirurgical en ballon improvisé. Ulang, Soudan du Sud, avril 2019 © Igor Barbero/MSF
Mahamed Mohammad amène sa fille se faire vacciner à Kieke, dans le parc nationa de Zajouma, où les équipes MSF vont à la rencontre des familles au mode de vie semi-nomades afin de protéger les enfants contre la rougeole. Le Tchad a déclaré en mai 2018 une épidémie de rougeole qui a duré plus d’un an.
Mahamed Mohammad amène sa fille se faire vacciner à Kieke, dans le parc national de Zajouma, où les équipes MSF vont à la rencontre des familles au mode de vie semi-nomade afin de protéger les enfants contre la rougeole. Le Tchad a déclaré en mai 2018 une épidémie de rougeole qui a duré plus d’un an. Tchad, Avril 2019. © Juan Haro
Les enfants de ces familles de déplacés vivent dans un ancien site de construction qui, il y a des années, était censé devenir le futur palais de l’émir de Anka. Depuis 2018, la situation sécuritaire s’est empirée dans l’état de Zamfara, au nord-ouest du Nigéria, où des criminels armés attaquent des villages locaux, forçant les gens à fuir.
Les enfants de ces familles de déplacés vivent dans un ancien site de construction qui, il y a des années, était censé devenir le futur palais de l’émir d'Anka. Depuis 2018, la situation sécuritaire s’est empirée dans l’état de Zamfara, au nord-ouest du Nigeria, où des criminels armés attaquent des villages locaux, forçant les gens à fuir. Etat de Zamfara, juillet 2019. © Benedicte Kurzen/NOOR
Image trouble
Cet homme Yazidi de 24 ans souffre de sévères troubles psychologiques. Il a survécu à des massacres et est maintenant déplacé. Mont Sinjar, Irak, septembre 2019. © Emilienne Malfatto
Bras qui se tiennent
John* et Jean*  (prénoms d'emprunt) se tiennent le bras dans l’hôpital de Kabinda, qui traite les personnes souffrant du sida. Kinshasa, République Démocratique du Congo, août 2019.
© Pablo Garrigos/MSF
Mère et enfant dans leur abri du camp de déplacés de Saada, au Yémen. Le gouvernorat est celui qui subit le plus d’attaques de la part de la coalition saoudienne-UAE.
Mère et enfant dans leur abri du camp de déplacés de Saada, au Yémen. Le gouvernorat est celui qui subit le plus d’attaques de la part de la coalition saoudienne-UAE. Yémen, avril 2019
© Agnes Varraine-Leca/MSF
Mapechiyou vient du Cameroun et a été sauvé par le bateau MSF sur la mer Méditerranée. Il regarde les restes d’un canot vide.
Mapechiyou vient du Cameroun et a été sauvé par le bateau de recherche et sauvetage Ocean Viking en mer Méditerranée. Il regarde les restes d’un canot vide à la dérive sur la mer. Mer Méditerranée, septembre 2019. © Hannah Wallace Bowman/MSF
Femmes et enfants d'un camp de déplacés de Bunia
Ces femmes et enfants vivent dans un camp de déplacés à Bunia. Leur province, Ituri, est en proie à de multiples crises qui ont fait augmenter les besoins d’aide humanitaire : conflit et épidémies de rougeole. Des cas d’Ebola y ont également été confirmés. République Démocratique du Congo, juin 2019. © Pablo Garrigos/MSF
Silhouette d’un jeune homme Rohingya qui se rend à la mosquée pour la prière du vendredi.
Silhouette d’un jeune homme Rohingya qui se rend à la mosquée pour la prière du vendredi. Près de 100 000 Rohingyas vivent en Malaisie, formant le plus important groupe de réfugiés dans le pays. Penang, Malaisie, avril 2019. © Arnaud Finistre
Deux demi-frères kurdes syriens, Ahmed et Adham, sont assis près de la barrière du camp de réfugiés de Bardarash où ils habitent depuis qu’ils ont fuit la guerre.
Deux demi-frères syriens, Ahmed et Adham, sont assis près de la barrière du camp de réfugiés de Bardarash où ils habitent depuis qu’ils ont fuit la guerre. Irak, octobre 2019  © Vincent Haiges
Une équipe chargée de l’assainissement de l’eau s’apprête à désinfecter la maison de personnes qui viennent d’être diagnostiquées comme souffrant de la fièvre de Lassa.
Une équipe chargée de l’assainissement de l’eau s’apprête à désinfecter la maison de personnes qui viennent d’être diagnostiquées comme souffrant de la fièvre de Lassa, une fièvre hémorragique très dangereuse. Village de Ndiovu, Nigeria, mai 2019.©Albert Masias/MSF
Dr Vishwas Reddy soigne son patient, Karam Laccha, qui a dû marcher avec sa femme et son fils pendant plus de 10 kilomètres pour trouver un docteur, malgré la douleur.
Dr Vishwas Reddy soigne son patient, Karam Laccha, qui a dû marcher avec sa femme et son fils pendant plus de 10 kilomètres pour trouver un médecin, malgré la douleur. Etat de Telangana, Inde, Octobre 2019. ©Tadeu Andre/MSF
Une mère porte son enfant dans le service paludisme de l’hôpital pédiatrique de El Fasher, au nord du Darfour.
Une mère porte son enfant dans le service paludisme de l’hôpital pédiatrique de El Fasher, au nord du Darfour. Soudan, octobre 2019. © Igor Barbero/MSF
Ahmed, un Palestinien de 38 ans, est l’un des 7.000 Palestiniens blessés par l’armée israélienne depuis le 30 mars 2018 lors de manifestations près de la frontière entre Gaza et Israël. Les blessures, principalement sur les membres inférieurs, nécessitent des traitements longs, douloureux et complexes. Les victimes en souffrent toujours des mois plus tard.
Ahmed, un Palestinien de 38 ans, est l’un des 7000 Palestiniens blessés depuis le 30 mars 2018 lors de manifestations près de la frontière entre la Bande de Gaza et Israël. Les blessures, principalement sur les membres inférieurs, nécessitent des traitements longs, douloureux et complexes. Les victimes en souffrent toujours des mois plus tard. Palestine, Avril 2019.  © Mohammed Abed
 
Amis et familles accueillent Austin à son retour de l’hôpital où il avait été diagnostiqué comme souffrant du sida.
Amis et familles accueillent Austin à son retour de l’hôpital où il avait été diagnostiqué comme souffrant du sida. Malawi, Octobre 2019. © Isabel Corthier/MSF
Des activistes organisent une manifestation devant les bureaux du géant pharmaceutique Johnson&Johnson pour demander une baisse du prix de la bédaquiline, un médicament clé contre la tuberculose.
Des activistes organisent une manifestation devant les bureaux du géant pharmaceutique Johnson&Johnson pour demander une baisse du prix de la bédaquiline, un médicament clé contre la tuberculose. Sao Paolo, Brésil, Octobre 2019. © Julia Chequer/MSF
Une mère quitte le centre de santé de Lunyeka avec son enfant qui vient de se faire vacciner contre la rougeole alors qu’une épidémie fait rage.
Une mère quitte le centre de santé de Lunyeka avec son enfant qui vient de se faire vacciner contre la rougeole alors qu’une épidémie fait rage. Province de Kasaï, République Démocratique du Congo, mai 2019. © Pablo Garrigos/MSF
Un chauffeur MSF observe la route près de Baringo alors que les équipes font une visite pour évaluer les besoins dans la région suite à l’augmentation du nombre de cas de morsures de serpents, dont plusieurs avaient été fatales.
Un chauffeur MSF observe la route près de Baringo alors que les équipes font une visite pour évaluer les besoins dans la région suite à l’augmentation du nombre de cas de morsures de serpents, dont plusieurs ont été fatales. Kenya, Mai 2019 © Paul Odongo/MSF

Belle année 2020 à toutes et tous!