Médias sociaux

  • FR
Open the menu

Participez au premier Missing Maps Party en Belgique

Venez nous rejoindre à l’occasion du premier événement « Missing Maps » de Belgique, qui aura lieu le 13 décembre 2014 à Anvers. Durant cette soirée, des cartographes volontaires participeront à une importante initiative de cartographie, à la demande de MSF, et élaboreront une carte de la région de Bangassou, en République centrafricaine (RCA).

VExemple d'une carte dessinée à la main de Lubumbashi au Congo (provenant de MSF) et d'une carte Open Street Map.
Exemple d'une carte dessinée à la main de Lubumbashi au Congo (provenant de MSF) et d'une carte Open Street Map.
Congo Missing Maps Party. © Harry Wood / HOT
Congo Missing Maps Party. © Harry Wood / HOT

Venez nous rejoindre à l’occasion du premier événement « Missing Maps » de Belgique, qui aura lieu le 13 décembre 2014 à Anvers. Durant cette soirée, des cartographes volontaires participeront à une importante initiative de cartographie, à la demande de MSF, et élaboreront une carte de la région de Bangassou, en République centrafricaine (RCA).

Pourquoi Bangassou ?

En mars 2013, Bangassou  a été le théâtre d’importantes violences. Afin d’aider la population locale à bénéficier de soins de santé vitaux, MSF a commencé à soutenir l’Hôpital Régional Universitaire de Bangassou en février 2014. Début 2015, l’organisation renforcera l’aide médicale apportée à la ville de Bangassou et commencera également à soutenir des centres de santé périphériques.

Cependant, l’équipe de MSF ne dispose pas de cartes précises et actualisées de la région. Le dessin ci-dessous est le meilleur outil dont nous disposions. Une lacune qui affecte un grand nombre de  nos activités car MSF doit pouvoir géolocaliser les patients (ce qui est essentiel pour le contrôle des maladies infectieuses) ou simplement savoir comment accéder aux populations locales dans le besoin.

Que se passera-t-il lors de cette soirée ?

Lors de l’événement « Missing Maps », des cartographes volontaires retraceront les contours d’éléments caractéristiques de la ville à partir d’images satellite et les chargeront dans OpenStreetMap (OSM) – OSM est une ressource générée par les utilisateurs, le Wikipédia des cartes en quelque sorte. Une fois que les cartographes auront cliqué sur « sauvegarder », la carte sera immédiatement mise à jour et accessible. Cela signifie que si nous terminons cette mission le 13 décembre, l’équipe disposera d’une carte complète de la région le jour même (de même que tous ceux qui en ont besoin, puisqu’OpenStreetMap est accessible à tous). Une fois cette étape terminée, des volontaires locaux pourront commencer à ajouter de nouvelles données (noms des rues, points de repère, etc .), faisant ainsi de la carte un outil de travail précieux pour les équipes médicales et logistiques de MSF.

Le travail de cartographie que vous réaliserez contribuera directement au travail essentiel de MSF, de la Croix-Rouge et de nombreuses autres organisations actives actuellement dans la région ou dans le futur. Il sera aussi utile aux populations et organisations locales.

Faut-il être un expert de la cartographie ?

Non, nul besoin d’expérience dans le domaine. Il suffit de pouvoir utiliser des programmes informatiques de base. Si vous avez un ordinateur portable et un peu de temps libre, rejoignez le projet « Missing maps » et l’équipe humanitaire d’OpenStreetMap !

 

 

>> Suivez le project "Missing Maps" sur Twitter ou Facebook.