Psychiatre

Les activités de MSF en matière de santé mentale peuvent être déployées dans toute une série de contextes :

  • urgences (catastrophes naturelles et humaines)
  • crise prolongée/chronique en cours
  • populations exclues et marginalisées (survivants de violences sexuelles, victimes de violence urbaine, minorités, migrants, etc.)
  • intégration dans les soins médicaux (VIH/sida, tuberculose, fièvre hémorragique, etc.)

La plupart des programmes reposent sur des volets clinique (individuel et en groupe) et communautaire, et requièrent une approche intégrée au niveau médical, psychologique et social.

En tant que psychiatre, votre rôle sera de proposer, de mettre en œuvre et d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de troubles mentaux, à l’aide de stratégies et d’outils adaptés au contexte et à la culture.
Une grande partie de votre travail consistera à coordonner les différentes activités, ainsi qu’à former et superviser le personnel local en charge des activités de soutien psychosocial ou à la santé mentale.

Prérequis

  • Diplôme de master en psychologie clinique ou équivalent ; ou Diplôme de psychiatre ou Interne en psychiatrie (avec au minimum 6 semestres d’internat en psychiatrie)
  • Au minimum 2 ans d’expérience, après obtention du diplôme, dans les soins cliniques aux adultes/enfants OU internes en psychiatrie (avec aux moins 6 semestres d’internat validés en psychiatrie)
  • Souhaitable : expérience en matière de formation/supervision + pratique clinique liée aux traumatismes, aux violences sexuelles, au VIH/sida ou à toute autre maladie chronique 
  • Atout : expérience de travail dans des pays en développement ou avec des patients de différentes cultures
  • Adhésion aux valeurs de la charte MSF
  • Etre disposé(e) à partir sans votre partenaire et/ou famille et à travailler dans un environnement instable
  • Bonne connaissance du français et de l’anglais

Duree de mission

  • 3 à 12 mois

A la rencontre de nos psychiatres

Le Dr Elisabeth Hoffman nous parle des besoins en santé mentale dans les camps Rohingya et des difficultés pour les femmes de parler des traumatismes psychologiques qu’elles ont vécu.

Eric Piel trouve son métier de psychiatre chez MSF gratifiant sur le plan professionnel. Au niveau personnel il a beaucoup appris sur l’humanité et parvient mieux à prendre du recul.

A la rencontre de nos patients

La maladie mentale peut tous nous affecter, où que nous soyons. MSF offre des soins de santé mentale en situations d’urgence humanitaire dans le monde entier, où 1 personne sur 5 souffre de dépression et d’anxiété (vidéo en anglais).