Nos interventions de lutte contre le Covid-19 en Belgique : une mise à jour du 27 avril

msf covid-19
Leah fait partie de l'équipe mobile qui fournit des conseils sur la prévention et le contrôle des infections à plusieurs centres d'accueil pour les  personnes sans-abri et les migrant-e-s. © Kristof Vadino, avril 2020.

À BRUXELLES

La sensibilisation aux mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI)

L'équipe de MSF fournit des formations et des conseils à environ 27 structures soutenues par différentes organisations travaillant dans le secteur des migrations et des personnes sans-abri et dans les communes, afin de les aider à mettre en œuvre des mesures de confinement et de PCI pour prévenir la propagation du COVID-19. À ce jour, MSF a touché près de 3 300 personnes sans-abri et migrants. MSF fait également des dons et de la promotion de la santé à ces organisations.

Notre centre de soins à Tour et Taxis

Nous y accueillons les plus vulnérables (les personnes sans-abri et les migrants sans papiers) dont on soupçonne ou confirme qu'ils sont porteurs du Covid-19, qui ont besoin de soins et d'un espace sûr mais qui n'ont nulle part où aller. La capacité d'accueil est de 108 lits (répartis à parts égales entre patients soupçonnés et confirmés) pour les populations sans abri et les migrants qui présentent des symptômes. MSF a également la capacité d'ouvrir une troisième zone de 32 lits, si nécessaire.

Actuellement, MSF dépiste également les patients, et ce en collaboration avec l'Institut de médecine tropicale d'Anvers. Jusqu'à présent, 73 patients ont reçu des soins au centre de T&T, et 19 ont été libérés. Le centre est géré en collaboration avec le Samu Social et la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés.

Maisons de repos

En étroite collaboration avec les autorités sanitaires de la région bruxelloise, MSF déploie 3 équipes mobiles. Jusqu'à présent, celles-ci ont visité 65 maisons de repos. Chaque équipe comprend un infirmier-ère et un-e promoteur-trice de la santé, ainsi qu’un soutien psychologique si nécessaire. Les différentes activités :

- sensibilisation et formation aux mesures de PCI, et utilisation rationnelle des équipements de protection individuelle (EPI).

- aider à mettre en place les procédures et les mesures nécessaires pour isoler les patients suspects et confirmés d'être atteints de Covoid-19, et protéger les autres résidents et le personnel contre une infection potentielle.

- fournir un soutien et des informations sur la manière de désinfecter les zones contaminées

- fournir un soutien psychologique et des informations

L'équipe a également aidé les autorités régionales à coordonner les essais pilotes dans 12 maisons de retraite de la région, conformément au plan d'essai du gouvernement fédéral. Elle a aussi formé la Fédération des Maisons Médicales pour qu'elle prenne en charge ce soutien.

Cette semaine, les équipes commenceront à encadrer 2 équipes mobiles de la Fédération des Maisons Médicales (FMM) et 1 équipe de la Croix-Rouge qui commencera également à apporter son soutien aux maisons de repos de Bruxelles.

L'équipe a également contacté une série d'acteurs psychosociaux prêts à intervenir dans les maisons de repos pour soutenir le personnel. Nous organiserons la coordination de ces acteurs avec les autorités régionales. 

msf covid-19
Une équipe mobile assure la formation du personnel d'une maison de repos à Jette. ©  Olivier Papegnies, avril 2020.

EN FLANDRE

Les maisons de repos

En étroite collaboration avec la fédération Zorg Inspectie, la Vlaams Agentschap Zorg en Gezondheid, les autorités sanitaires de la région flamande et les autorités locales, MSF déploie trois équipes mobiles qui ciblent les provinces d'Anvers, du Limbourg et du Brabant flamand. Jusqu'à présent, les équipes de MSF ont visité 11 maisons de repos à Humbeek, Beringen, Tervuren, Malines, Genk, Hal, Dilsen-Stokkem, Heverlee, Tirlemont, Bilzen et Bruges.

Deux équipes comprennent une infirmière pour les mesures de PCI et une promotrice de la santé, ainsi qu'un soutien psychologique si nécessaire. La troisième équipe est composée d'un infirmier en soins palliatifs et d'un logisticien.

- sensibilisation et formation aux mesures de PCI, et à l'utilisation rationnelle des EPI

- aide à la mise en place des procédures et des mesures nécessaires pour isoler les patients suspects et confirmés, et protéger les autres résidents et le personnel contre une infection potentielle.

- fournir un soutien et des informations sur la manière de désinfecter les zones contaminées

- fournir un soutien psychologique et des informations

En outre, deux webinaires ont été organisés pour sensibiliser et former au total environ 900 participants : un sur les mesures de PCI et l'utilisation rationnelle des EPI, et l’autre sur les mesures de test et d'isolement. Un autre webinaire sur les soins palliatifs aura lieu dans les semaines à venir.

Centres de soins post-soins intensifs

Une équipe mobile a apporté son soutien dans la phase de démarrage des centres de soins post-soins intensifs (schakelzorgcentra) dans les provinces d'Anvers et du Limbourg, dans le cadre de la gestion de la protection et de la santé (par exemple, le flux de patients).

Hôpitaux

MSF a mis en place des points de lavage dans les hôpitaux Stuyvenberg, Middelheim et Jan Palfijn à Anvers : lavage et désinfection des tabliers médicaux utilisés dans l'unité dédiée au Covid-19 de l'hôpital. Ce service a été confié au ZNA.

MSF a également apporté son soutien à la définition, à la mise en œuvre et à la formation de protocoles concernant les mesures de PCI et les EPI, aux hôpitaux UZA, GZA et ZNA.

MSF a également soutenu l'hôpital St Trudo de Saint-Trond en lui apportant son expertise en matière de décontamination des matériaux réutilisables.

Conseils aux autorités

MSF a fourni des recommandations aux autorités sanitaires en Flandre : MSF a informé ses partenaires locaux et les autorités sanitaires de ses préoccupations concernant les directives données par le gouvernement flamand sur la préparation des centres de soins. MSF est prête à soutenir les équipes mobiles qui seront mises en place par les autorités sanitaires de la région flamande pour apporter notre expérience et notre expertise, afin que ces activités puissent être progressivement transférées aux autorités régionales

MSF a également élaboré une ligne directrice pour la mise en place et la gestion des centres de soins, qui est partagée avec la plate-forme flamande des médecins généralistes (DOMUS MEDICA) pour être partagée avec leur réseau.

MSF a aussi fourni des recommandations aux autorités sanitaires fédérales et flamandes sur l'utilisation correcte des EPI, le regroupement des patients et les mesures de PCI dans les maisons de repos.

msf covid-19
Au CHU Ambroise Paré de Mons, nous discutons avec le personnel de la meilleure façon de gérer le flux de patients au sein du service des urgences. © Pablo Garrigos, avril 2020.

En WALLONIE

Hôpitaux

Après une présence permanente de près d'un mois au Centre Hospitalier Universitaire Ambroise Paré de Mons, MSF a cessé la plupart de ses activités le vendredi 24 avril.

Un soutien psychologique sera prodigué au personnel jusqu'à la fin du mois d'avril. 

MSF a fourni des conseils, des formations et un encadrement :

- en matière de mesures de PCI

- pour la réorganisation de l'hôpital : dépistage, amélioration des flux et des infrastructures

- Conception d'un système de surveillance intra-hospitalière pour les patients et le personnel positifs au COVID-19

- Soutien psychosocial pour le personnel

- pour la gestion de la crise

L'hôpital Saint Joseph de Mons (Groupe Jolimont) et deux sites du groupe hospitalier Epicura (Hornu et Ath) ont été visités et ont reçu des conseils et un soutien en matière de PCI, de flux de patients et d'infrastructures.

Maisons de repos et centres pour personnes handicapées

En étroite collaboration avec l'AVIQ (Agence pour une Vie de Qualité) et la Fédération des Maisons Médicales, MSF a commencé à déployer trois équipes mobiles pour soutenir le personnel des maisons de repos au niveau des mesures de PCI et de la santé mentale du personnel et des résidents. Jusqu'à présent, MSF a visité 18 maisons de repos et un centre pour personnes handicapées. Au cours de ces visites, 8 « équipes de soutien aux maisons de repos » de la Fédération des Maisons Médicales ont été formées. Au total, 33 maisons de repos et centres pour personnes handicapées ont été appelés ou visités par MSF et ses partenaires. 

En outre, un premier webinaire a été organisé pour les « équipes de soutien aux maisons de repos » d'autres organisations sur les aspects pratiques de la « première visite dans une maison de repos », qui a réuni 89 participants.

Un autre webinaire a été organisé pour le personnel des maisons de repos sur l'utilisation et la réutilisation des équipements de protection individuelle dans les maisons de repos, auquel ont assisté 281 participants.

Sensibilisation aux mesures de PCI

MSF a reçu de nombreuses demandes d'organisations pour fournir des formations et mettre en œuvre des mesures de PCI afin de prévenir la propagation du COVID-19.

Jusqu'à présent, l'équipe de sensibilisation de MSF a conseillé et mis en œuvre des mesures de PCI pour l'hébergement et le confinement dans deux centres : pour les personnes sans-abri à La Louvière et un pour les migrants à Waremme.