Médias sociaux

  • FR
Open the menu

Burundi: vol confirmé - départ imminent !

Country
Burundi

Première Mission bannerPierre Brasseur est l'un des deux Student Promotion Managers qui ont été sélectionnés pour partir une semaine au Burundi avec Médecins Sans Frontières. Cet étudiant en médecine a participé avec engagement et enthousiasme à l'action "Première Mission" sur son campus universitaire. Dans son blog, il partage son expérience et retrace les grands moments de sa semaine auprès des équipes MSF.

J'ai reçu, avec joie, la confirmation de mon vol pour le Burundi avec un dossier complet sur les divers projets qui s'y déroulent actuellement ainsi que diverses informations sur le pays en lui même, son économie, son histoire, sa politique, etc. Je ne résiste pas à l'envie de partager quelques informations avec vous.

MSF tient actuellement trois projets, deux concernent les soins liés à la gynécologie obstétrique et un concerne le traitement de la Malaria.

  • Le premier centre se situe à Kabezi:

À Kabezi, un hôpital a été entièrement construit par MSF sur un terrain offert par le gouvernement. Ce centre médical est équipé de façon moderne avec les standards de qualité identiques qu'en Europe. Le but de ce centre, est de porter assistance lors des accouchements, car beaucoup de femmes ne peuvent se permettre d'accéder aux soins lors de leurs grossesses.   

Le taux de mortalité infantile au Burundi est ainsi parmi les plus élevés au monde.

L'équipement médical sophistiqué combiné à la grande mobilité des ambulances de MSF (4x4) ainsi que les capacités du personnel médical ont permis de réduire cette mortalité de 75% parmi les patients pris en charge par MSF. Le succès est donc au rendez-vous.

Les expatriés sont peu nombreux, car MSF travaille essentiellement avec des employés locaux. Le partage d'expérience entre les expatriés et le staff national est essentiel, car ces derniers devront pouvoir autogérer l'hôpital d'ici 2017.

  • Le deuxième centre est celui de Gitega

MSF travaille à Gitega dans un hôpital local. L'objet de la mission est le traitement des fistules obstétriques.

Une fistule obstétrique est une communication qui se crée entre la cavité vaginale et l'anus et/ou l'urètre. Ces lésions sont provoquées par un accouchement prolongé. Elles peuvent être évitées par césarienne si l'on remarque au préalable que la tête du foetus est plus large que l'orifice du bassin et sont donc rares dans nos pays. Mais comme peu de femmes ont accès à une aide médicale lors des accouchements, ces pathologies sont beaucoup plus fréquentes en Afrique.

Les conséquences de ces lésions sont lourdes. La femme perd souvent son enfant lors de l'accouchement, et les fistules empêchent la patiente de retenir ses selles ou son urine.

À cause de cette incontinence, elles se verront exclues de la société et très souvent condamnées à une mort lente.

MSF, grâce à des chirurgiens spécialisés, arrive à rendre à ces victimes une vie tout à fait normale. On ne soigne pas que le corps lors de ces interventions, mais aussi leur situation sociale et leur estime de soi.

  • Enfin, le troisième projet se tient lui à Kirundo.

Le but de la mission est cette fois-ci d'assurer des soins efficaces contre le paludisme. Car cette maladie est LE fléau du Burundi. Si l'on compare l'ensemble des pathologies du pays, 75% auraient pour origine la malaria.

Les chiffres du rapport m'affolent, près du tiers de la population est atteinte (dans la province de Kirundo en tout cas) et le taux de mortalité de cette maladie reste très élevé (37%).

L'objectif de MSF est donc de baisser cette mortalité au travers de diverses interventions:

- Le diagnostic rapide et correct pour les cas suspects de paludisme.

- Assurer le traitement de la maladie.

- Renforcer les capacités de soins en améliorant la qualité de ces derniers au travers la formation d'un Staff national qualifié.

J'aurais le privilège de pouvoir assister aux trois projets lors de mon séjour et en tant qu'étudiant en médecine je ne peux que me réjouir d'une telle opportunité. Cela sera sans aucun doute le "stage" le plus intéressant de toutes mes études et je compte bien partager mon expérience avec le plus grand monde possible!

- Pierre

>> Lire aussi le premier blog de Pierre: Une semaine au Burundi

>> Vivez, vous aussi, votre première mission “virtuelle” sur www.premieremission.be